Quelle est la meilleure façon de débuter l’introduction alimentaire avec votre bébé ?

Quelle est la meilleure façon de débuter l’introduction alimentaire avec votre bébé ?

E B No Comments

L’alimentation joue un rôle important pour le développement de l’enfant dans les premières années de sa vie. Les bébés doivent répondre à des besoins plus importants en énergie et en nutriments vers l’âge de 6 mois. C’est le bon moment pour inclure des aliments ‘solides’ ou complémentaires, autres que le lait maternel ou la préparation pour nourrissons. L’introduction des aliments solides est une étape passionnante dans le développement de votre bébé, pleine de découvertes et d’aventures culinaires. 

Voici quelques points clés à garder à l’esprit :

Timing approprié : commencez l’introduction alimentaire vers l’âge de 6 mois, lorsque votre bébé montre des “signes adéquates”, comme la capacité à tenir la tête droite et à montrer de l’intérêt pour la nourriture.

🍓 Diversité alimentaire : offrez une variété d’aliments sains et nutritifs, y compris des fruits, des légumes, des céréales et des protéines, pour aider à développer les papilles gustatives de votre bébé et à favoriser une alimentation équilibrée.

🍠 Textures adaptées : commencez par des purées lisses et évoluez progressivement vers des textures plus épaisses et des aliments écrasés ou hachés à mesure que votre bébé développe ses compétences de mastication et d’ingestion.

🏆 Patience et encouragement : soyez patient et encouragez votre bébé à explorer de nouveaux aliments, même s’il semble hésitant au début. Laissez-le jouer avec la nourriture et découvrir ses préférences à son propre rythme.

🚨 Sécurité d’abord : assurez-vous que les aliments sont coupés en petits morceaux pour éviter les risques d’étouffement, surveillez toujours votre bébé pendant les repas et consultez votre médecin pédiatre en cas de questions ou de préoccupations.

💡 Vous pouvez consulter nos spécialistes en pédiatrie au centre Helveticare de Rive au 022 312 11 11 ou à notre centre de Champel au 022 788 11 11.

Vous avez déjà pensé aux risques associés à une mauvaise hygiène buccale ?

E B No Comments

Une hygiène buccale négligée peut avoir des conséquences graves sur votre santé générale. De la gingivite à la maladie parodontale, les problèmes bucco-dentaires peuvent non seulement causer des douleurs et des infections, mais aussi augmenter le risque de maladies telles que : 

👉 Les maladies cardiovasculaires : des études ont montré un lien entre les maladies des gencives et les maladies cardiaques, y compris les crises cardiaques et l’AVC.

👉 Le diabète : les infections buccales peuvent rendre difficile la régulation de la glycémie chez les personnes diabétiques.

👉 Des complications pendant la grossesse : depuis le début des années 2000, de nombreuses études se sont penchées sur les répercussions de la parodontite sur le déroulement de la grossesse et sur la santé du bébé.

👉 Des maladies respiratoires : les bactéries présentes dans la bouche peuvent être inhalées dans les poumons, augmentant le risque de pneumonie et d’autres problèmes respiratoires.

Ne laissez pas les bactéries prendre le contrôle de votre santé ! Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), en Suisse « la majorité des personnes se lavent les dents deux fois par jour (54%), 17% le font une fois par jour et moins de 2% le fait moins d’une fois par jour. Les Suisses italophones sont plus nombreux a se brosser les dents trois fois par jour, que les Suisses romands et les Suisses allemands (36% contre 30% pour les Suisses romands et 26% pour les Suisses allemands). »

Adoptez quelques bonnes habitudes : 

💡 Brossez-vous les dents au moins deux fois par jour avec un dentifrice fluoré.

💡 Utilisez la soie dentaire quotidiennement pour éliminer les résidus alimentaires et la plaque entre vos dents.

💡 Une mauvaise odeur buccale peut affecter votre confiance en vous et vos interactions sociales, pouvant même nuire à votre vie professionnelle et personnelle.

💡 Consultez régulièrement votre dentiste pour des contrôles et des nettoyages professionnels et parlez en à votre médecin.

Votre sourire est le reflet de votre bien-être global. Prenez soin de vous ✨

À savoir : comment gérer une crise migraineuse ?

E B No Comments

Les migraines sont des maux de tête intenses et souvent invalidants qui vont bien au-delà d’un simple mal de tête. Elles se caractérisent par une douleur pulsatile, généralement d’un seul côté de la tête, et peuvent être accompagnées de nausées, de vomissements et d’une sensibilité extrême à la lumière et au son. D’après MedPortal, « en Suisse, la prévalence dans la population de la migraine est de 11.8%. »

💡 Les facteurs déclenchants 

Les déclencheurs de migraine sont variés et comprennent : le stress, certains aliments, les changements hormonaux, le manque de sommeil et les facteurs environnementaux. Identifier ces déclencheurs peut être un premier pas important dans la gestion des migraines.

💡 Gestion d’une crise

Une crise de migraine s’approche ? Nausées, sensibilité à la lumière, douleurs pulsatives ?
Agir vite peut réduire son intensité :

💥 Trouvez un endroit calme et sombre pour vous reposer.

💥 Les compresses froides sur le front peuvent soulager la douleur.

💥 La respiration profonde et la relaxation aident à réduire l’intensité.

Pour plus d’informations sur les migraines, veuillez consulter votre médecin.
Notre équipe médicale est disponible à Champel au 022 788 11 11 ou à Rive au 022 312 11 11.

Comment prévenir l’HPV ?

E B No Comments

Le Papillomavirus Humain (HPV) est l’une des infections sexuellement transmissibles les plus courantes dans le monde. En Suisse, INFOVAC, « estime que plus de 70% des hommes et des femmes sexuellement actifs sont contaminés dans leur vie. »

Il existe plus de 100 types de HPV, dont certains peuvent causer des verrues génitales ou mener à des cancers comme celui du col de l’utérus, de l’anus, de la gorge, de la vulve, et du pénis. « Plus de 5 000 femmes en Suisse sont confrontées chaque année à un diagnostic de pré-cancer du col de l’utérus, » aborde INFOVAC.

Chez les hommes, la plupart de ces infections provoquent des verrues génitales (visibles ou cachées). INFOVAC alerte que dans le pays helvétique « ces verrues touchent une personne sur dix. »

🔎💡 Prévention et dépistage :

💡 La vaccination est votre alliée pour prévenir les souches à haut risque de HPV.

💡 L’utilisation de préservatifs peut réduire significativement le risque de transmission.

💡 Des examens réguliers et des tests de dépistage aident à détecter les anomalies précocement.

🔎💡Ce qu’il faut retenir :

La vaccination contre le HPV est l’une des méthodes les plus efficaces pour prévenir l’infection. Elle est recommandée pour les pré-adolescents et les adolescents, mais peut aussi être administrée à des adultes plus âgés selon les recommandations des autorités sanitaires. Parlez-en avec votre médecin pédiatre ou médecin généraliste. Notre équipe médicale est disponible à Champel au 022 788 11 11 ou à Rive au 022 312 11 11.

L’allergie au pollen : causes et symptômes

E B No Comments

Les allergies au pollen, également connues sous le nom de rhume des foins, sont des réactions hypersensibles du système immunitaire à certains types de pollen. D’après le Centre d’Allergie Suisse, dans le pays helvétique, « 20 % de la population souffrent d’une allergie pollinique. La plupart (70 %) réagissent aux graminées. La floraison d’une seule graminée contient environ 4 millions de pollens de fleurs. »

🔎 Comment identifier les symptômes ?

Les symptômes courants incluent les éternuements, les démangeaisons nasales, oculaires et de la gorge, les écoulements nasaux, les yeux rouges et larmoyants, la toux, et parfois de la fatigue et des maux de tête. Ces symptômes varient en fonction du type de pollen et de l’intensité de l’exposition.

🔎 Prévention : que faire contre le pollen ?

🌸 Gardez fenêtres et portes fermées pendant les pics polliniques.

🌸 Portez des lunettes de soleil pour protéger vos yeux lors de vos sorties.

🌸 Nettoyez régulièrement votre espace de vie.

🌸 Utilisez des purificateurs d’air pour filtrer le pollen de votre maison.

🔎 Quand voir un médecin ?

Si vos symptômes s’aggravent ou ne s’améliorent pas avec les traitements en vente libre, une consultation est importante. Notre équipe médicale est disponible à Champel au 022 788 11 11 ou à Rive au 022 312 11 11.